MORT

MORT
n. f.

Cessation de la vie. Mort naturelle, douce, violente, prompte, lente, douloureuse. Mort tragique. Mort subite, prématurée. Mort glorieuse, sainte. Une belle mort. Une mort honteuse, infâme, ignominieuse. être en danger de mort. Souhaiter, désirer, affronter, chercher, braver la mort. Courir à la mort. Attendre, trouver la mort. Avoir toujours la mort devant les yeux. Il a vu la mort de près. à l’heure de la mort. Les approches, les transes, les affres de la mort. Donner, recevoir la mort. Se donner la mort. Il n’y a point eu mort d’homme. Jusqu’à ce que mort s’ensuive. En poésie et dans le style soutenu, la Mort est souvent personnifiée. Il a longtemps combattu, lutté contre la mort. La mort l’a frappé, l’a enlevé à la fleur de son âge. La mort est sourde à nos voeux, à nos cris. L’impitoyable mort. Ce malheureux appelait la mort.

Mort apparente, en termes de Biologie, état d’immobilité et d’insensibilité absolue qui se présente à la suite de certaines maladies et que l’on peut confondre avec la mort réelle.

Fam., Mourir de sa belle mort, Mourir de mort naturelle.

être entre la vie et la mort, être en danger de mort. Au fort de sa maladie, il a été pendant plusieurs jours entre la vie et la mort.

être malade à la mort, ou plus souvent être à la mort, être fort malade et près de mourir.

être à l’article de la mort, être à l’agonie.

être à deux doigts de la mort, être tout près de mourir.

Fig., à son lit de mort, Avant de mourir, en mourant. Les recommandations qu’il nous a faites à son lit de mort.

Fig., Venir, accourir au lit de mort de quelqu’un, L’assister à ses derniers moments.

Mettre à mort, Faire mourir.

Fig., Avoir la mort, porter la mort sur son visage, Avoir la figure, l’air d’un mourant; être près de mourir.

MORT se dit particulièrement de la Peine capitale, de la peine qui consiste dans la suppression de la vie. Abolir la peine de mort. Condamner un homme à mort, à la peine de mort. Toutes les voix allaient à la mort, ont été à la mort. Le procureur général a conclu à la mort. Ce condamné a marché à la mort avec courage.

Sentence, arrêt de mort, Condamnation qui porte la peine de mort.

Mort civile. Voyez CIVIL.

La mort éternelle, La condamnation des pécheurs aux peines de l’enfer.

Prov., Dieu ne veut pas la mort du pécheur, Il faut être indulgent pour la faiblesse humaine.

MORT se dit, par exagération, des Grandes douleurs. Cette cruelle maladie lui fait souffrir mille morts. Souffrir mort et passion.

Il se dit aussi des Grands chagrins. La conduite de son fils lui a mis la mort dans l’âme.

Fam., Petite mort, Sorte de frisson.

Silence de mort, Silence profond.

MORT signifie encore, figurément, Ruine, destruction. Les réquisitions forcées sont la mort du commerce. Le monopole est la mort de l’industrie.

à MORT

loc. adv.

De manière qu’on en meure. Blesser à mort. Il fut frappé à mort.

Fig., être frappé à mort, être atteint d’une maladie dont les symptômes annoncent une mort certaine.

Combat, duel à mort, Combat, duel qui ne doit se terminer que par la mort d’un des adversaires.

Fig., En vouloir à mort à quelqu’un, Poursuivre quelqu’un de sa haine. On dit aussi dans le même sens Vouloir mal de mort.

Fig. et fam., S’ennuyer à mort, à la mort, S’ennuyer extrêmement.

à LA VIE ET à LA MORT

loc. adv.

Pour toujours. Je suis votre ami à la vie et à la mort. Je suis à vous à la vie et à la mort.

Entre nous, c’est à la vie et à la mort, Notre amitié durera toujours.

Mort à...! Interjection exprimant un Souhait homicide. Mort au tyran!

L'Academie francaise. 1935.

Поможем написать курсовую

Regardez d'autres dictionnaires:

  • mort — mort …   Dictionnaire des rimes

  • MORT — «DEPUIS qu’elles se savent mortelles, les civilisations ne veulent plus mourir.» Cette boutade est située, datée: elle reprend un mot de Paul Valéry sur l’Europe d’après 1918 et elle l’étend, elle le transforme pour l’appliquer à un monde en… …   Encyclopédie Universelle

  • mort — mort, orte 1. (mor, mor t ; au masculin, le t ne se lie pas, excepté dans la locution mor t ou vif) part. passé de mourir. 1°   Qui a cessé de vivre. •   Après mon père mort, je n ai point à choisir, CORN. Cid, IV, 2. •   De votre cheval mort je… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • mort — MORT, MOÁRTĂ, morţi, moarte, adj., s.m. şi f. I. adj. 1. (Despre fiinţe) Care nu mai trăieşte, care a murit. ♢ expr. A se face mort în păpuşoi sau (substantivat) a face pe mortul în păpuşoi = a se face că nu ştie nimic, a simula nevinovăţia, a… …   Dicționar Român

  • mort — Mort, Tantost est feminin et substantif, et signifie la separation du corps et de l ame, Mors. Duquel mot il est prins, et tantost est masculin adjectif, et signifie celuy qui est tres passé ou decedé, Mortuus. Dont le feminin est Morte, Mortua.… …   Thresor de la langue françoyse

  • mort-né — mort né, mort née [ mɔrne ] adj. et n. • 1285; de 2. mort et né 1 ♦ Mort en venant au monde. Accoucher d un enfant mort né. Jumelles mort nées. 2 ♦ Fig. (1620) Qui échoue dès le début (⇒ avorter). « Chefs d œuvre mort nés » (Gautier). ⊗ HOM.… …   Encyclopédie Universelle

  • Mort — Mort, n. [F., death, fr. L. mors, mortis.] 1. Death; esp., the death of game in the chase. [1913 Webster] 2. A note or series of notes sounded on a horn at the death of game. [1913 Webster] The sportsman then sounded a treble mort. Sir W. Scott.… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • MoRT — Studio album by Blut Aus Nord Released October 23, 2006 …   Wikipedia

  • Mort — ist der Name folgender Personen: Michel Mort, lokaler Sagenheld aus dem Mittelrheinraum, der Johann I. von Sponheim 1279 in der Schlacht von Sprendlingen gerettet haben soll Valzhyna Mort (* 1981), weißrussische Lyrikerin und Übersetzerin… …   Deutsch Wikipedia

  • mort — mort, e adj. Usé, inutilisable : Mes pompes sont mortes. / Être mort dans le dos, transi de froid. / Elle est morte, c est fini, il n y a plus d espoir ou plus d argent : On verra demain; pour aujourd hui, elle est morte. □ n.f. À mort, à fond,… …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

  • Mort — Mort, n. [Cf. Icel. margt, neut. of margr many.] A great quantity or number. [Prov. Eng.] [1913 Webster] There was a mort of merrymaking. Dickens. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”